Nouvelles parutions
Numéro 59-60 (2015)
  • Le dernier gardien du phare de l’ile Corossol… Marcel Gallienne
  • Une Côte-Nord archéologique
  • Le colonel McCormick, le géant au-delà de la légende!
  • L’église des Bergeronnes célèbre ses 100 ans
  • Le peuplement d’Anticosti, l’épisode Saint-Pierrais
  • Chronique photographique : la Côte-Nord, depuis toujours maritime
  • Une aventure nommée camp littéraire de Baie-Comeau
  • Jean-Baptiste de la brosse
  • Les noces de diamant de l’église Sainte-Amélie
  • Des Black Hawks à Baie-Comeau
  • Schefferville in its early years - an interesting paper from the canadian geographical magazine of june 1957
  • Passer par les écritures pour enrichir la connaissance historique… le Grénoc a 10 ans!
  • Publications nord-côtières
  • Réjane Bujold nous a quittés…
  • Hommage à Napoléon Martin
Coût 10,00 $ plus les frais de livraison.

Le dernier gardien du phare de l’ile Corossol… Marcel Gallienne

En 1988, le phare de l’île Corossol s’automatisait. Mme Claudette Villeneuve nous relate les grandes lignes du mode de vie de son dernier gardien, Marcel Gallienne, qui s’en est passionnément occupé à partir de 1956.    

Une Côte-Nord archéologique

Le patrimoine archéologique de la Côte-Nord compte parmi les plus riches au Québec, mais il est menacé par le pillage, l’érosion naturelle et le développement. L’archéologue François Guindon et l’anthropologue Steve Dubreuil font état des spectaculaires fouilles réalisées en 2014. Le Vieux-Poste de Baie-Comeau a-t-il accueilli des Vikings? Le Vieux-Poste de Sept-Îles a-t-il livré tous ses secrets? Qu’en est-il du site Lavoie à Bergeronnes et de la ferme Hovington à Tadoussac? Un dossier à lire!    

Le colonel McCormick, le géant au-delà de la légende!

Fils de diplomate, le colonel Robert Rutherford McCormick est devenu une légende de son vivant. Son aventure dans le monde de la presse commence en 1910. Il bloque la vente du Chicago Tribune et ouvre une fa­brique de papier à Thorold. Il explore la Côte-Nord à la recherche d’une source d’approvisionnement fiable. Il fonde tour à tour Shelter Bay (Port-Cartier), Franquelin et Baie-Comeau. Rien ne l’arrête, pas même la grande crise! Il sort la Côte-Nord de sa torpeur pour la lancer sur la voie de l’industrialisation. Découvrez ce géant et ce visionnaire à travers un texte de Raphaël Hovington.    

L’église des Bergeronnes célèbre ses 100 ans

Les églises centenaires ne sont pas légion sur la Côte-Nord. Pierre Rambaud nous raconte l’histoire de celle des Bergeronnes, en puisant quelques extraits d’un livre à paraître sous peu et sous le titre « Si Les Bergeronnes m’étaient contées ». Il nous présente les grands artisans de cet édifice religieux, dont on cherche à préserver le caractère unique.    

Le peuplement d’Anticosti, l’épisode Saint-Pierrais

Le chercheur et historien Guy Côté lève le voile sur un épisode méconnu de notre histoire nord-côtière : le rôle majeur joué par nombre de familles originaires de l’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon dans le développement de l’île d’Anticosti, en ce premier quart du 20ème siècle.    

Chronique photographique : la Côte-Nord, depuis toujours maritime

Tirés de différents fonds d’archives peu connus, nous vous présentons une galerie de portraits représentants divers navires qui ont, au fil des époques, marqué le quotidien de nombre de familles nord-côtières.    

 

Une aventure nommée camp littéraire de Baie-Comeau

Le Camp littéraire de Baie-Comeau est devenu une entreprise culturelle d’envergure au fil des ans. Ses activités relatives au haïku sont maintenant reconnues dans la francophonie inter­nationale. Francine Chicoine évoque le riche parcours de cette institution à l’origine de la SEULE ÉCOLE de haïku dans la francophonie. Même si l’avenir du CLBC demeure incertain, son bilan, après 10 ans, est impressionnant.    

Jean-Baptiste de la brosse

Le père jésuite de La Brosse débarque au Canada en 1754. Il consacrera le reste de sa vie à nombre de missions en cette Nouvelle-France qui basculera bientôt aux mains des Anglais. Pierre Rouxel s’intéresse ici à sa présence auprès des Montagnais, et plus particulièrement aux précieux textes destinés à l’évangélisation et à la pédagogie qu’il a légués à l’histoire.    

 

Les noces de diamant de l’église Sainte-Amélie

L’église Sainte-Amélie compte parmi les plus beaux joyaux patrimoniaux du Québec. Cette année, elle célèbre ses noces de diamant. Découvrez le passé de la toute première cathédrale de la Côte-Nord. Remontez le temps jusqu’à la création de Baie-Comeau et de son plus beau monument, devenu aujourd’hui un fleuron de l’industrie touristique.    

Des Black Hawks à Baie-Comeau

Le hockey est une véritable religion au Québec. Il mobilise les foules. On le vénère presque. Catherine Pellerin retrace, avec force détails, l’émoi suscité par la visite surprise des Black Hawks, un certain 30 mars 1952, à Baie-Comeau. Elle nous transporte 63 ans en arrière comme si nous étions dans les estrades du Baie-Comeau Community Center où nos preux hockeyeurs, les All-Stars, affrontaient les célèbres joueurs de Chicago.    

Schefferville in its early years - an interesting paper from the canadian geographical magazine of june 1957

Tiré du célèbre magazine « The Canadian Geographical Magazine », cet article relate les premières années d’existence de la ville minière de Schefferville, sans oublier de mentionner les bouleversements connus à la même époque par sa « ville-sœur » de Sept-Iles.
    

Passer par les écritures pour enrichir la connaissance historique… le Grénoc a 10 ans!

Il y a 10 ans naissait le Groupe de recherche sur l’écri­ture nord-côtière sous l’égide du Cégep de Sept-Iles. Un de ses membres fondateurs, Pierre Rouxel nous en rappelle la génèse.

Publications nord-côtières

Fidèle à ses habitudes, Guy Côté recense pour notre plus grand plaisir les titres parus depuis la dernière année concernant notre vaste région.    

Réjane Bujold nous a quittés…

Un hommage est rendu ici à feue Mme Réjane Bujold, regrettée membre de longue date de la Société histo­rique du Golfe.    

Hommage à Napoléon Martin

La Revue d’histoire a perdu l’un de ses plus précieux collabo­rateurs. Napoléon Martin est décédé le 14 février dernier. Ex-président de la Société historique de la Côte-Nord, féru d’histoire, auteur de deux livres, dont l’un sur la présence de Vikings dans le Saint-Laurent, le décès de Nap est ressenti comme une grande perte par tous.

 

Coût 10,00 $ plus les frais de livraison.